Mali: huit soldats maliens tués dans une attaque dans le centre du pays

Un convoi de l’armée malienne a été attaqué ce mardi 2 mai dans la région de Ségou, entre les localités de Diabaly et de Nampala, au nord de la capitale Bamako. Un bilan provisoire fait état de huit morts.

Le convoi de l’armée malienne rentrait de mission. Les militaires avaient passé une nuit plutôt paisible à Diabaly où ils avaient fait étape. Alors qu’ils reprenaient la route ce mardi pour le sud, un de leurs véhicules a sauté sur un engin explosif. Une embuscade. Aussitôt, des hommes armés ont ouvert le feu. Les soldats ont riposté.

L’attaque a fait huit morts et au moins quatre blessés chez les militaires maliens, indiquent des sources militaires maliennes. Il y aurait également des victimes parmi les assaillants – « les terroristes », comme sont officiellement désignés au Mali les islamistes armés.

Cette attaque intervient alors que des sources sécuritaires maliennes et régionales alertent depuis deux mois sur la présence d’islamistes armés dans la forêt de Wagadou, à des dizaines de kilomètres du lieu de l’embuscade de ce mardi. Ils y auraient creusé des tranchées et mèneraient des entraînements.

Un déserteur à la tête des islamistes de la forêt de Wagadou ?

Un Touareg, ex-déserteur de l’armée malienne, est très fortement soupçonné d’avoir pris la tête du groupe d’islamistes armés qui a fait de cette forêt à la frontière avec la Mauritanie, une base arrière.

Bamoussa était un colonel de l’armée malienne. En 2012, en poste dans le Nord, il déserte et rejoint les rangs de l’islamiste Iyad Ag Ghali, qui est aujourd’hui à la tête d’une coalition de groupes jihadistes. L’ex-colonel Bamoussa, a-t-il fait allégeance à Iyad Ag Ghaly ? Sous-traite-t-il pour lui ?

En tout cas, sa présence annoncée dans la forêt de Wagadou n’a rien de rassurante. Une fois l’attaque terminée, mardi, les mêmes assaillants ont repris la direction de la forêt du Wagadou.

C’est une nouvelle stratégie pour les jihadistes d’avoir une base le long des frontières.
source