Meeting de RAS BATH à Kalaban-Coura ACI: Annulation suivie de casse : Moussa Timbiné et Abdoulaye Maïga de l’AEEM pointés du doigt

Sur invitation de la jeunesse de Kalaban-Coura ACI, le Collectif pour la Défense de la République (CDR) dont Ras Bath est le porte-parole était à Kalaban-Coura ACI hier soir pour le traditionnel meeting animé par Ras Bath.

Arrivés sur place, les membres de la commission d’organisation du CDR ont été informés de l’annulation du meeting. La raison, les organisateurs n’ont pas d’autorisation. Contacté par nos soins, Ras Bath confirme l’annulation suite à un entretien qu’il a eu avec les autorités communales.
Sur le terrain, le lieu où devait se tenir le meeting, des hommes en mission commandos ont tout cassé. Chaises, bâches… rien n’a été épargné. Après investigation, il nous a été confié que les gros bras déployés sur le terrain seraient des envoyés de l’honorable Moussa Timbiné, député élu en commune V et Monsieur Abdoulaye Maïga de l’AEEM.
Le samedi également, le même fait s’est produit à Sébénikoro mais sans acte de violence. Le meeting a été interdit pour raison d’autorisation. Les commanditaires pour empêcher ce meeting seraient l’honorable Diarra, élu en commune IV, et le maire central Adama Bérété du parti Yèlèma de Moussa Mara.
Quant au maire, il aurait agi sur ordre de Madame le Gouverneur de Bamako, Ami Kane.
Pourquoi ce comportement de la part de nos autorités vis-à-vis de Ras Bath ?
Veulent-elles aussi interdire les meetings après avoir parvenu à empêcher Ras Bath de parler, via la justice, sur les supports médiatiques ?
Ces faits, à y analyser de près, ne sont pas surprenants. 2018 approche. Les tenants du pouvoir voient en Ras Bath une menace car lors de ses meetings, il étale les déboires de l’actuel régime. Donc, il faut trouver les moyens possibles pour le barrer la route dans sa mission Républicaine.

source