Critiqué et traité de tous les noms par les maliens: Alain Giresse dit assumer toutes ses responsabilités

C’est à croire que c’est la poisse qui poursuit Alain giresse. Le technicien français viré au Sénégal pour ses contre performances à la Can 2015, et en train de faire la même chose au Mali. Les « Aigles » ont été battus ce soir par le Ghanz, ce qui les met dans une position très inconfortable en vue de la qualification pour les quart de finale. Ce qui a rendu fou furieux les Maliens très en colère contre le sélectionneur national.

En conférence de presse d’après-match, le sélectionneur des Aigles du Mali, battus par les Blacks du Ghana (1-0), dit assumer la responsabilité de la défaite. « Tout entraineur a sa part de responsabilité sur ce résultat. C’est vrai qu’on n’a pas été à la hauteur en première période. J’assume le contenu de la première mi-temps. Tout comme j’assume aussi le contenu de la deuxième mi-temps grâce aux changements effectué et qui auraient pu nous permettre de revenir au score dans cette rencontre. Effectivement le réalisme et l’efficacité nous ont fait défaut sur ces deux premières rencontres notamment aujourd’hui »