Mali: un attentat contre le sommet Afrique-France déjoué

La situation sécuritaire reste précaire au Mali. Pour preuve, des terroristes qui préparaient une attaque à Bamako ont été interpellés peu avant le sommet franco-africain avec la participation de François Hollande.

Les forces spéciales françaises ont arrêté dans le nord du Mali des terroristes qui prévoyaient d’attaquer Bamako peu avant le sommet franco-africain auquel a participé le président François Hollande, a indiqué une source sécuritaire malienne, sans préciser le nombre de personnes arrêtées.

« Sur un des kamikazes, on a retrouvé un téléphone portable à partir duquel il venait d’envoyer un message d’adieu à ses parents », a déclaré à l’AFP une source sécuritaire occidentale.

Le sommet Afrique-France s’est déroulé à Bamako les 13 et 14 janvier en présence de François Hollande et d’une trentaine de dirigeants africains.
Près de 200 membres des forces spéciales maliennes ont été impliqués dans la sécurité du sommet.

Plusieurs chefs d’Etat africains ont félicité le Mali pour avoir « relevé le défi sécuritaire » de l’organisation du sommet.

source