Retour de migrants au Mali: polémique autour d’éventuels accords signés avec l’UE

Au Mali, une question fait la une de l’actualité : le pays a-t-il signé des accords de « réadmission » avec l’Union européenne ? Ces accords visent à rapatrier au Mali des ressortissants vivants en situation irrégulière en Europe. A Bamako, plusieurs ministres ont répondu ce mardi aux questions des députés maliens.

Pas moins de trois ministres maliens se sont présentés devant les députés pour donner des explications. Pour eux, le Mali n’a jamais signé un accord de réadmission de ses citoyens en situation irrégulière dans les pays de l’Union européenne.

« Parce qu’il n’y a pas eu d’accord signé, il n’y a pas eu d’accord négocié entre les parties, je trouve que c’est tout simplement une manipulation de l’information, une désinformation. Une désinformation pour des motivations que nous pouvons aussi suspecter », confirme en effet devant les députés Abdoulaye Diop, le ministre des Affaires étrangères.

Mais pour autant, le soufflet n’est pas retombé. Ce mercredi, en principe, les députés de l’opposition malienne entendent déposer une motion de censure contre le Premier ministre Modibo Keïta et son gouvernement, notamment à cause du communiqué conjoint Mali-Union européenne sur l’immigration.

Le gouvernement est conscient que son image a été écornée. Il s’emploie à rectifier le tir, à rassurer les Maliens de l’intérieur et surtout ceux de l’extérieur. Dans ce cadre, il n’est pas du tout exclu que des délégations officielles se rendent auprès des Maliens établis à l’étranger, pour des campagnes d’information sur la politique migratoire du pays avec ses partenaires européens.

source