Mali – Procès de sanogo suspendu jusqu’au Mercredi : Haidara et Dioncounda seront à la barre

Le procès de l’ex chef de la junte, Amadou Haya Sanogo et ses co-accusés a été de nouveau suspendu jusqu’au mercredi. Une suspension décidée par le juge Mamadou Berthé afin de permettre à tous les témoins cités d’être présents à Sikasso.
Parmi les témoins cités, il y a le célèbre prêcheur Cherif Ousmane Madani Haidara, le chef d’Etat Major des armées du Mali, le Général Didier Dakouo et Diamou Keita et l’ancien Président par intérim Dioncounda Traoré.

Le Président a ordonné au parquet d’aller « chercher les témoins ».

C’est une troisième suspension que subit le procès débuté le mercredi 30 novembre. Il avait été une première fois suspendu sur demande des avocats des accusés qui souhaitaient plus de temps pour s’entretenir avec leurs clients et organiser leur défense. Le procès, de nouveau suspendu le vendredi dernier, car les avocats de la défense souhaitaient utiliser leur télephones portables dans la salle d’audience.

Les 17 prévenus, tous militaires, dont les généraux Yamoussa Camara, ancien ministre de la Défense, et Dahirou Dembélé, ex-chef d’état-major, sont jugés pour « enlèvement et assassinat, complicité d’enlèvement et d’assassinat » de parachutistes, dont les corps ont été retrouvés dans un charnier en décembre 2013 près de Kati, où se trouvait le quartier général de Sanogo.
source