Concours d’entrée au barreau malien : Rasta mord la poussière !

Le nom du célèbre chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath ne figure pas sur la liste
des 17 personnes déclarées admises à l’issue du concours d’entrée au barreau malien. Et pourtant, en participant à ce concours nombreux sont les observateurs qui avaient pensé que l’Etat voulait faire taire celui qui est encore devant les tribunaux.
Finalement l’on se demande si Ras Bath n’a pas été‘‘berné’’ par ceux-là qui voulaient le faire taire. Pour d’autres on l’a puni pendant que d’autres observateurs soutiennent que Rasta a juste échoué dans les voies légales comme ces nombreux jeunes juristes qui ont tenté leur chance d’entrée au barreau malien.
Les résultats du concours ont été rendus publics le vendredi 02 décembre. Il nous revient par ailleurs qu’il y a des mécontents qui prétendent protester. Ils dénoncent la mauvaise organisation du concours, notamment au niveau de la correction des copies où, nous indique-t-on, tous les professeurs n’étaient à la hauteur pour effectuer cette tâche ! D’aucuns dénoncent la mauvaise foi des autorités dans l’organisation de ce concours. ‘‘Les sujets étaient très secs et dépassaient largement l’expérience des candidats’’, nous confie-t-on. Sur plus de 2 400 candidats, seulement 17 sont retenus pour le moment. Ce nombre va aussi baisser à la suite de l’oral.
Les 17 candidats déclarés admis ne le sont pas définitivement. Du moins pas pour le moment quand même ! Ils doivent passer à l’épreuve orale à la suite duquel d’autres se verront écartés. Il s’agit en réalité d’un examen et le candidat est dans l’obligation d’atteindre une certaine moyenne.

source