Résultat élection américaine 2016 : une victoire de Trump devient une hypothèse solide

04:14 : Trump gagne l’Etat du Montana, Clinton s’impose dans le Nouveau Mexique. Le candidat républicain compte 141 grands électeurs. Hillary Clinton enregistre pour l’heure 109 grands électeurs. Trump est toujours devant, à la surprise générale, même si les démocrates rattrapent toujours leur retard sur les Etats de l’ouest. Il est désomais le grand favori pour s’imposer dans l’Etat de la Floride.

04:06 : Le peso mexicain est en train de chuter, il perd 10% par rapport au dollar sur les places asiatiques. Les économistes expliquent cette baisse par une crainte sérieuse de voir arriver au pouvoir le populiste Donald Trump. Il s’agit d’un nouveau signe de la panique des marchés, provoqué par des résultats qui à cette heure-ci sont bien plus serrés qu’attendus. Les projections indiquaient qu’à 4 heures du matin, Hillary Clinton aurait déjà creusé son écart. Ce qui n’a pas eu lieu.

03:36 : une victoire de Trump devient une hypothèse solide. Assiste-t-on à un revirement ? Alors que tous les indices et les projections donnaient Clinton très largement favorite, le scénario conduisant à la victoire de Donald Trump se dessine, même s’il reste improbable. Selon le baromètre « Win Presidency » du New York Times, qui donnait ce mardi matin 85 % de chance de l’emporter à Clinton, c’est désormais Trump qui est le mieux placé, puisqu’il est désormais crédité de 58% de chance de gagner. Une première et clairement une surprise, qui crée des remous, notamment à la Bourse de New York, qui réagit au faible écart entre les deux candidats.

03:23 : Sans surprise, Clinton victorieuse dans l’Etat de New York. C’était attendu, c’est fait : l’ancienne secrétaire d’Etat a remporté l’élection américaine dans l’un des Etats les plus démocrates du pays. Elle s’offre ainsi 29 grands électeurs. Les autres résultats tardent à arriver, alors que les bureaux de vote sur la côte est sont fermés depuis longtemps.

03:07 : Trump remporte l’élection au Texas et acquiert 38 grands électeurs. Les électeurs du grand Etat du sud, très conservateur, ont porté majoritairement leurs voix à Donald Trump. Le républicain engrange les voix et les Etats. Il fait pour le moment la course en tête. Mais sans une victoire en Floride, le compte sera très compliqué pour accéder à la Maison-Blanche.

03:00 : Le point sur les Etats gagnés par les candidats. Hillary Clinton a acquis 75 grands électeurs : VERMONT (3 grands électeurs), MASSACHUSETTS – Clinton (11 grands électeurs), RHODE ISLAND (4 grands électeurs), NEW JERSEY – Clinton (14 grands électeurs), DELAWARE (3 grands électeurs), MARYLAND (10 grands électeurs), WASHINGTON DC (3 grands électeurs), CONNECTICUT (7 grands électeurs), ILLINOIS (20 grands électeurs).
Donald Trump a acquis 66 grands électeurs : INDIANA (11 grands électeurs), KENTUCKY (8 grands électeurs), VIRGINIE OCCIDENTALE (5 grands électeurs), CAROLINE DU SUD (9 grands électeurs), OKLAHOMA (7 grands électeurs), TENNESSEE (11 grands électeurs), MISSISSIPPI (6 grands électeurs), ALABAMA (9 grands électeurs).

02:55 : L’ancien candidat à la primaire républicaine Marco Rubio est réélu sénateur de Floride. La péninsule du sud-est, véritable Etat-clé de cette élection, a choisi de réélire Marco Rubio, ancien candidat à la primaire républicaine. Dans quelques minutres, les résultats en faveur de Trump ou de Clinton en Floride seront décisifs.

02:42 : La Chambre des représentants reste aux mains des républicains. Quel que soit le résultat de l’élection présidentielle, le nouveau chef de l’Etat américain devra travailler avec une Chambre des réprésentants (qui constitue le Congrès avec le Sénat) tenue par les républicains. C’est désormais officiel, annonce France Info, même si ce résultat était très attendu.

02:29 : 8 Etats pour Clinton, 7 pour Trump. Les deux candidats font pour l’heure la course qui était préuvue par les sondages. Hillary Clinton s’impose dans le Massachusetts, Rhode Island, le New Jersey, le Delaware, le Maryland, le District de Columbia, le Vermont et l’Illinois. Donald Trump remporte l’élection dans l’Oklahoma, l’Indiana, le Kentuky, la Virginie occidentale, le Tenessee, la Caroline du Sud, le Mississipi, l’Alabama.

02:12 : Clinton donnée en tête en Floride, premier retournement majeur de cette nuit électorale. Associated Press annonce désormais Hillary Clinton gagnante dans la péninsule sur une majorité de suffrages comptabilisés. Les observateurs américains sont de plus en plus nombreux à assurer qu’une victoire dans un Etat aussi cruciale que dans la Floride donnera la victoire finale à la candidate démocrate. Pour l’heure, seulement 5% des résultats totaux ont été comptabilisés. Au nombre de grands électeurs, Hillary Clinton repasse en tête (44 contre 31 pour Donald Trump).

01:50 : De nouvelles informations sur la fusillade ayant eu lieu en Californie. Les pompiers ont indiqué que la fusillade ayant eu lieu près de deux bureaux de vote dans la ville d’Azusa en Californie avait fait un mort et trois blessés. On ignore s’il y a une connexion entre les coups de feu et l’élection en cours. Trois personnes ont été blessées, une autre a été tuée. L’une des victimes était sur le point d’entrer dans le bureau de vote. Selon un média local, l’échange de tirs a eu lieu dans deux écoles qui ont été placées en confinement, tout comme les deux bureaux de vote d’Azuza. La police de la commune, située à heure de Los Angeles, a demandé aux résidents de « se mettre à l’abri ». Personne pour l’heure n’a été arrêté par le forces de l’ordre.

01:44 : Donald Trump gagne en Virginie occidentale. Le républicain enchaine les victoires, avec 5 nouveaux grands électeurs acquis à sa cause. Mais il lui faudra encore engranger les victoires dans les Etats plus indécis, notamment en Floride, s’il veut remporter le scrutin.

01:28 : Selon l’agence américaine Associated Press, Trump est très légèrement en tête en Floride. Seulement 15 % des bulletins de vote ont été dépouillés dans l’Etat stratégique de la péninsule. Résultat : les deux candidats sont au coude-à coude, avec un très léger avantage pour le candidat républicain. L’enjeu est très élevé en Floride puisqu’il pourrait permettre à Hillary Clinton de priver son rival d’un importants nombre de grands électeurs dont il a grandement besoin. Selon les projections réalisées à partir de sondages, le républicain aurait du mal à refaire son retard sans une victoire dans cet Etat.

A suivre