Égypte : plus de 100 morts dans le naufrage d’un bateau de migrants

PlayerFrance 24 Mobile – L’actualité internationale 24h/24

france24

ENGLISH | عربي

A LA UNEVIDÉOSFRANCEAFRIQUEMOYEN-ORIENTEUROPEAMÉRIQUESASIE-PACIFIQUESPORTSÉCO/TECHCULTUREPLANETEÉMISSIONSREPORTAGESDOSSIERSINFOGRAPHIESLES OBSERVATEURSMASHABLE FR

Égypte Naufrage MigrantsÉgypte : plus de 100 morts dans le naufrage d’un bateau de migrants

Dernière modification : 23/09/2016

 

 

 

 

© Mohamed El-Shahed, AFP | Les secours égyptiens rapportent, jeudi 23 septembre 2016 au port de Rosette, les corps trouvés au large de l’Égypte au lendemain du naufrage d’un bateau transportant des centaines de migrants.

Texte par FRANCE 24 

De nouveaux corps ont été découverts vendredi au large de l’Égypte, trois jours après le naufrage d’un bateau qui transportait des centaines de migrants. 163 personnes auraient été secourues selon l’armée.

Un responsable du ministère égyptien de la Santé a délivré vendredi 23 septembre un nouveau bilan du naufrage, survenu mercredi au large de l’Égypte, d’un bateau de pêche qui transportait des centaines de migrants. Au moins 108 personnes auraient trouvé la mort dans le drame. Selon ce responsable, « 53 corps ont été retrouvés vendredi » à la mi-journée.

Les témoignages des survivants déjà secourus (163 selon l’armée égyptienne) ont permis d’apprendre que près de 450 personnes se trouvaient à bord de l’embarcation quand elle a chaviré au large de la ville de Rosette, au nord de l’Égypte.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), la majorité des survivants sont de nationalité égyptienne. Les autorités ont affirmé que quatre passeurs présumés égyptiens ont été arrêtés sur des soupçons de « trafic d’être humains » et « homicide involontaire ».

Environ 3 500 personnes mortes ou portées disparues

En juin, l’agence européenne de contrôle des frontières Frontex s’était inquiétée du nombre grandissant de migrants tentant de rejoindre l’Europe, en général l’Italie ou la Grèce, en entamant une traversée « très dangereuse » à partir de l’Égypte.

Plus de 300 000 migrants ont traversé la Méditerranée cette année pour rejoindre l’Europe et environ 3 500 personnes sont mortes ou portées disparues, selon les Nations unies.

Depuis 2014, plus de 10 000 personnes sont mortes ou portées disparues en tentant de traverser la Méditerranée selon les Nations unies.

Source: